Les Eaux de Vie du Bateau – Distillerie des Monts d’Ardèche

La passion pour un alambic de 1929, repris par Julien à la suite de son père avec l'enthousiasme de son associé Tiphaigne.

L’alambic de Julien et Tiphaigne est l’un de ceux qui sillonnaient les campagnes au début du siècle dernier, quand chaque ferme élaborait ses moûts avec les fruits de l’année.

Fabriqué en 1929, il est doté de trois vases de 200 litres chacun et d’une colonne de rectification, le tout chauffé par une chaudière à vapeur.

Les fruits et les plantes mis en œuvre dans les eaux-de-vie et les liqueurs de Julien et Tiphaigne ont poussé dans un rayon de 30 kilomètres autour de l’alambic. Quant à l’eau qui l’alimente, elle coule d’une source en amont de la machine.

Ce choix du tout local correspond à une double volonté : travailler avec des fruits qui « goûtent » le terroir ; faire alliance avec de petits producteurs.

La rencontre

Elle a le goût de la passion, celle de Julien et Tiphaigne pour les savoir-faire artisanaux. Julien a repris l’alambic familial, auquel son père l’a initié. « J’ai toujours été fasciné par la magie de la transformation des moûts en eaux-de-vie. Distiller, c’est extraire l’essence d’une saison dans le monde végétal. »

Tiphaigne se dit « passionné par la transformation. Déjà autour des plaisirs de la table – je suis un gourmand-gourmet –, et parce qu’accéder à des produits de qualité passe aussi par le fait de les élaborer. »

Pendant plusieurs années, ils poursuivent l’activité première de l’alambic, la distillation à façon. Jusqu’à ce que leur enthousiasme engendre un nouveau projet : élaborer et faire partager des produits exceptionnels.

Produits