Ardinat-Faust

En plus des valeurs, on aime le transport doux en péniche

Lorsqu’il arrive sur l’exploitation en 1972, José ARDINAT, ferronnier d’art de formation, se passionne pour son nouveau métier. Comme tous les autodidactes, il a soif d’apprendre. En plus, l’exploitation dans laquelle il s’implique n’est pas conventionnelle : Elle est cultivée dans le respect du cahier de charges de l’agriculture biologique.

C’est Serge FAUST, le père de Joëlle, qui décide dès 1968 d’adopter sur son exploitation les méthodes de production agrobiologiques. Aucun schéma de production pré-défini n’est proposé aux pionniers de ce type de culture qui doivent « improviser » un nouveau mode de culture. Le risque est grand car la conversion touche l’ensemble du vignoble. Au début le sentiment de défricher une nouvelle viticulture suscite l’enthousiasme, mais en même temps, le doute fait partie du quotidien. L’adversité n’altérera pas la volonté mais soudera au contraire la famille autour de cet ambitieux projet.

La « viticulture bio » devra beaucoup évoluer mais que de chemin parcouru depuis les débuts…

A ses débuts dans la « BIO », Serge Faust entame la conversion à la méthode LEMAIRE-BOUCHER.

En 1984, changement de bannière : José ARDINAT et son épouse adhèrent au cahier des charges NATURE & PROGRES.

Le vignoble est maintenant contrôlé par ECOCERT depuis 1995

Du sang neuf rejoint l’exploitation en 1997. Christophe ARDINAT rejoint l’exploitation familiale après ses études de viticulture. Il va ainsi perpétuer la désormais traditionnelle façon de cultiver la vigne dans la famille : en agrobiologie.

Produits

Liens externes